Du bois, du bois, du bois …… et encore plus de bois

Si on possède une grande propriété dans la forêt – comme nous -, sur laquelle les anciens propriétaires n’ont rien fait pendant des décennies, on a des réserves de bois pour toute une vie après avoir rangé.

Je dois faire attention à ce que le mot bois ne devienne pas pour moi un mot rouge, parce que je ne peux plus le voir après tout ce rangement. Un nouveau morceau de bois jaillit de chaque coin. C’est incroyable ce que la nature peu produire. Ce n’est jamais fini, mais notre propriété devient de plus en plus propre….grace à nos efforts.
Sur les photos suivantes, vous pouvez voir que l’espace dans les anciennes granges pour le stockage se fait de plus en plus rare. Nous avons déjà créé plusieurs piles devant les granges.
Nous appelions le feux de camp sur la photo notre « piste de danse des sorcières » (traduit litteralement de l’allemand). Cependant, il est strictement interdit de faire des feux dans les Landes. De ce fait nous le ferons dans le tonneau par petites quantiés.

Peut-être l’un d’entre vous se souvient-il encore de la terrible tempête « Klaus » il y a 10 ans qui a détruit une grande partie de la forêt des Landes et de ses différents incendies de forêt ces dernières années. ….. C’est pourquoi nous brûlons de petites morceaux dans le tonneau et remplissons progressivement l’autre vieux bois dans des conteneurs, dont nous avons besoin pour le chantier.
Même après plusieurs week-ends, il y a encore beaucoup de bois à ramassé parfois bien caché sous une épaisse couche de feuilles.

Nous attendons déjà avec impatience le moment où nous pourrons faire du feu dans le poêle à bois pendant l’hiver, mais d’ici là, le chemin est encore long. La rénovation de la maison progresse, mais pas aussi vite que nous le souhaiterions.
En attendant, nous devons ranger tout le bois. L’un de nos nouveaux projets est de faire une haie à partir de bois taillé ou tombé. J’ai vu différentes idées sur Youtube qui m’ont plu.
Sur les photos avec la haie commencé, vous pouvez encore voir un vieux séchoir à maïs. Nous l’enlèverons dès que nous avons du temps. Ensuite, je voudrais créer un grand espace avec des arbustes fleuri.
Nous délimiterons cette haie avec des poteaux de bois dans les prochains week-ends, afin de mieux stocker le bois.

… les taupes et les sangliers aimeraient participer à notre jardinage. Malheureusement, ces animaux ont leur propre conception de l’aménagement des jardins, que nous ne partageons pas totalement … le terme champ de bataille est le mot juste après une visite d’une bande de sangliers. Pour le moment, nous n’avons pas d’idée pour régler ce problème sur cette grande espace.

Cet hiver, nous planterons d’autres arbres et au printemps, nous ajouterons beaucoup d’arbustes. Peut-être que les taupes continueront à creuser ailleurs. Cela n’empêchera probablement pas les cochons sauvages de s’amuser.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s