Les chèvres et la clôture

Un beau matin, ils étaient là, les chèvres dans le jardin du voisin.
Nous étions contents d’avoir des nouveaux voisins, jusqu’au jour où nous avons compris que leurs chèvres ne se promenaient pas seulement dans la rue et devenaient un danger pour les conducteurs, mais qu’elles commençaient aussi à apprécier nos plantes.

Nous avions le choix entre l’ignorer ou sauver nos plantes. Nous avons choisi cette dernière parce que nous avons mis trop de cœur et de temps à replanter pour embellir la propriété.
En frappant gentiment à la porte de notre nouvelle voisine pour nous présenter, nous nous sommes rendu compte que la bonne dame n’a aucun contrôle sur ses chèvres – la chèvre chef manquait 🙂
Le cœur lourd, nous avons décidé de construire une clôture de ce coté-là de notre terrain. Cela nous a pris beaucoup de temps que nous aurions préféré consacrer à notre rénovation.

El Jefe a commencé à construire la clôture samedi dernier et j’ai continué à planter en sachant que je ne dois défendre les plantes que contre les cerfs et les sangliers, et non contre les chèvres.

Les prochaines semaines montreront si la clôture tient sa promesse  » de protéger les plantes des chèvres ». Nous vous tenons au courant ……..

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s